Catégories
Bulletin

Numéro 51

GRAPHE_51-MaquetteDefinitif.indd

GRAPHÊ A XX ANS

  • Historique par Roger Bodin
  • 1904 : Bulletin officiel des Cours professionnels par les typos parisiens.
  • 1956 : première parution de Graphê, sous-titré « no 145 du Bulletin officiel des Cours professionnels ».
  • 1966 : dernière parution du no 42 de graphê, bulletin d’information et de diffusion des techniques de l’imprimerie, édité par les Cours professionnels de la Chambre Syndicale Typographique Parisienne (CSTP).
  • 1992 : lancement du numéro 0 de Graphê par l’Association pour la promotion de l’art typographique (créée par la CSTP).
  • 1995 : l’association prend le même nom que la publication de Graphê. Vous avez dit lisibilité Dissertation sur les querelles des règles de lisibilité.
  • Le Monde : instantané de formule(s) Conceptions graphiques du journal autour du Monde des livres et de ses cahiers hebdomadaires.
  • C’est une révolution
  • Un artiste graveur
  • L’IN expose
  • Maquette et mise en page
  • Brèves
Catégories
Bulletin

Numéro 50

50

  • Sans Jobs
    Nicolas Taffin nous interpelle sur la mort de Steve Jobs. Il nous rappelle l’importance des ses machines, qui dés le début avaient une âme typographique. Sans Steve, les ordinateurs ne possèderaient peut-être pas autant de richesses typographiques. Steve est un découvreur d’une informatique pour les créateurs de tous niveaux. Le Macintosh a effacé un peu la frontière qui sépare la machine de l’outil.
  • La becane de Leonardo
    Roger Bodin nous décrit le projet de Léonard de Vinci, une machine à imprimer dont la feuille se retourne mécaniquement en position d’impression.
  • Design graphique : les origines en question
    Charles Gautier nous précise que si graphisme et publicité ont parfois fait bon ménage, le design graphique trouve son origine dans l’idée de William Morris, pour en pleine révolution industrielle, embellir la vie quotidienne des individus. Mais peut-il être le précurseur du graphisme moderne ?
  • La contrainte, moteur de création
    Maxime Fittes questionne le rôle des contraintes dans le processus de création. Il prendra en exemple le Code civil qu’il a voulu le plus accessible. Il en désosse la maquette pour en identifier les besoins.
    Les stèles indéchiffrables de Pierre-Marc de Biasi
    Michel Belo s’interroge sur ce que représente cette mystérieuse stèle de Pierre-Marc de Biasi. S’agit-‘il d’une écriture indéchiffrable ?
  • L’illisible comme œuvre
    Pierre-Marc de Biasi, spécialiste de l’histoire de l’écriture et des manuscrits modernes au CNRS, nous décrit sa démarche de l’élaboration de ses œuvres.
  • Sortilèges de l’image
    Pierre Duplan étudie l’attitude du lecteur d’images, comparée à celle du lecteur qui découvre le sens d’un texte en référence à Marcel Hignette, universitaire ouvert aux problème de la communication des idées.
    Expositions, beaux livres…
Catégories
Bulletin

Numéro 49

GRAPHE49-MaquetteDefinitive.indd

  • Typographie et théâtre
  • De l’oral à l’écrit
    Vanessa Goetz nous fait part de ses recherches sur les rapports entre l’oral et l’écrit. L’écrit et ses procédés typographiques sont-ils suffisants pour en traduire toutes les subtilités vocales (accent, rythmes, intonations, etc), particulièrement dans le discours théâtral ?
  • Jean Racine
    Il raconte comment, par la négligence d’ un imprimeur, les lecteurs d’ une pièce d’ Euripide sont complètement décontenancés.
  • Louis Jouvet
    L’acteur et metteur en scène parle du travail du comédien, qui investit en lui un texte imprimé, qui le fait passer par son corps et son cœur, pour en animer verbalement l’esprit.
  • Denis Podalydès
    Cet acteur, metteur en scène et scénariste, commente un enregistrement de la tirade d’Auguste dans Cinna, interprétée par Jean Vilar à Chaillot.
  • Tâtonnements, détours et retours
    Elsa Tadier nous fait entrer dans l’histoire du théâtre par la page. Elle nous fait remarquer, de la part des comédiens et des typographes, les préoccupations similaires qui ont permis au texte de théâtre de prendre progressivement la forme qu’il a aujourd’hui.
  • Brèves
    Hommage à Yves Perrousseaux, typographes et présentation d’une de ses éditions Les caractères de civilité de Rémi Jimenes.
    Rencontres internationales de Lure.
    Correspondance entre Louis Jou, autodidacte (dessinateur, typographe et graveur) et André Suarès, écrivain.
Catégories
Bulletin

Numéro 48

GRAPHE48-maquette-definitive_BAT.indd

  • Polyglot
    Une famille de caractères à l’usage des ouvrages multilingues. Morgane Rébulard nous livre le fruit d’une réflexion sur la relation entre les langues et les caractères qui les composent.
  • De coloribus libellus
    Ce petit traité des couleurs latines, écrit au début du XVIe siècle, interroge à travers le vocabulaire, les usages et la littérature. Pierre Duplan nous dévoile le contenu de cette édition de l’école Estienne.
  • Le rapport entre parole et écriture. L’exemple indien
    Nicole Edouard nous montre que les notions de parole et d’écriture ne se recouvrent pas.
  • Raphaëlle, dessins minés
    Des images qui réveillent nos sens.
  • Robert le chinois
    Rémy Bellanger nous dévoile les mystères de ce caractère.
  • Brèves
    Les puces typos ; Culture papier ; Maison de l’imprimerie ; exposition jan Bons.
Catégories
Bulletin

Numéro 47

47

  • Histoire de l’écriture typographique
    Yves Perrousseaux s’est lancé dans un énorme et passionnant projet : raconter en plusieurs tomes, l’histoire de l’écriture typographique.
  • « Comment pouvez-vous lire à présent ? Il fait nuit. »
    Jonathan Perez, dessinateur de caractères, nous explique son intuition du dessin des lettres.
  • Vingt-cinq sur vingt-six
    Par le livre, plein d’humour de Thora Male, on apprend que seulement 20 % des mots de la langue anglaise sont d’origine. Les mots d’origine française – et, plus largement les mots provenant du latin – les dépassent en nombre, de loin.
  • Pendant la lecture
    Cerise Heurteur étudie les processus cognitifs liés à la lecture de textes imprimés.
  • Vie de l’association
  • Brèves
Catégories
Bulletin

Numéro 46

46

  • Une typographie pour la ville de Montreuil
    Julien Priez nous présente son projet de communication pour cette ville : un caractère modulaire, ludique, au système de composition un peu fou !
  • Le rêve d’une écriture universelle
    Michel Melot nous explique pourquoi, à travers les siècles, beaucoup ont tenté cette approche sans succès.
  • B.A.T. quatre typographes dans le vent
    Le Bureau des affaires typographiques vient de naître. Bruno Bernard, l’un des quatre fondateurs à l’origine de ce projet (avec Stephane Buellet, Jean-Baptiste Levée et Patrick Paleta), est venu nous présenter ce voyage qu’ils ont entamé ensemble : créer une fonderie française en 2010.
  • Brèves
    Cadrat d’or à la STIPA – Décès de Jacques Bertin – Rencontres de Lurs – Pierre Etaix et ses films.
Catégories
Bulletin

Numéro 44

44

  • Oded Ezer, typographe israélien, s’inspirant de l’écriture hébraïque, utilise la puissance de la typographie pour explorer les frontières du design typographique et proposer de nouvelles alternatives.
  • Les murs du Cadratin – Karelle Ménine nous emmène dans une promenade poétique au sein de l’atelier du typographe suisse Jean-Renaud Dagon, qui en assure l’esprit.
  • Pouvoir et sens de l’écriture – Critique du phonocentrisme ou la place de l’écrit par Charles Gautier.
  • Ornements & claviers – Jacques André nous apporte des précisions sur la place des ornements sur le clavier.
  • Serrez les rangs – L’utilisation des ressources de la mise en page, du dessin et de la typographie dans l’œuvre du graphiste Jacques Drouin par Pierre Duplan.
  • Lectures typographiques – Sébastien Morlighem analyse deux livres :
    – Type. A Visual History of Typefaces & Graphic Styles
    – The Handy Book of Artistic Printing: A Collection of Letterpress Examples with Speciments of Type, Ornament, Corner Fills, Borders, Twisters, Wrinklers, and other Freaks of Fancy
  • Brèves : l’association Mémoires d’images publie et expose – Un petit conte « A la croisée des mots » de l’association Format Typographique – une exposition à la Maison d’Erasme à Bruxelles – Michel Quarez, affichiste, s’expose à Paris, à la Bibliothèque Forney.
Catégories
Bulletin

Numéro 45

45

  • Les livres de cordel, petits livres suspendus à des cordelettes sur les marchés, sont écrits par des poètes issus du peuple de vaqueiros et de petits paysans, dont certains se lançaient dans la joute oratoire. Cette tradition a su évoluer avec les nouveaux médias.
  • Un monument pour une lettre – Tribulation d’un tréma sur la lettre e.
  • Jean Widmer – Bavardage avec ce graphiste qui a bâti, avec ferveur, une œuvre solide et réfléchie, qui ne s’est en rien démodée et qui est une référence pour tous les graphistes.
  • Le chemin des écritures – Le village de Lurs (Alpes de Haute-Provence), cité de caractère et siège des Rencontres internationales de Lure* depuis 1952, proposa en 2009 un équipement culturel et artistique de haute qualité, accessible à tous, toute l’année, pour découvrir l’histoire de l’écriture latine et de la typographie, et mieux comprendre leur importance dans notre vie.
  • Graphisme en relief – Du crayon à la scie sauteuse.
  • Rousseau et l’évolution de l’écriture – Dans son Essai sur l’origine des langues Rousseau établit une classification qualifiée de raciste ; mais l’accusation est-elle justifiée ?
  • Brèves – La fonderie typographies.fr, Ypsilon Éditeur, le livre-dvd le théâtre urbain de Malte Martin, deux articles de Mémoire d’images.
Catégories
Bulletin

Numéro 43

43

  • Maximilien Vox : Sous le règne des gourous. Extraits de son livre « Cinquante années dans le rétroviseur ».
  • Quand Max Caflisch jouait avec les fleurons de Granjon – Le Suisse Max Caflisch a publié un livre sur l’histoire des ornements typographiques et, d’autre part, sur des dessins et de couvertures composées comme des « jeux » avec ces ornements. Ayant mis cet ouvrage sur le web, en composant ces dessins par ordinateur, l’auteur de l’article, Jack André, a décripté comment procédait Max Caflisch.
  • Notes marginales sur la Marge. Considérations d’Anne-Marie Le Roux sur l’importance de la marge.
  • De la griffe à la hache. Étude de Frédéric Tachot sur la part professionnelle qui a façonné la pensée d’Étienne Dolet (1509-1546), écrivain, poète, imprimeur, humaniste et philologue.
  • La triste histoire de l’écriture des MicMacs, par Michel Melot.
  • Instants de bonheur. À propos de L’allégresse de l’écriture de Roger Druet.
  • L’envol du I. Analyse sur une coquille de Graphé par José Mendoza
  • À Lurs cet été : semaine de typographie. Les énigmes de l’écriture et de l’image du 23 au 29 août.
Catégories
Bulletin

Numéro 42

42

  • Roger Druet – L’allégresse de l’écriture.
    L’auteur nous décrit la poésie de « la belle écriture », une harmonie entre le caractère et le support, pour le plaisir de l’œil.
  • L’alphabet pan-nigérian – Franck Adebiaye nous décrit comment Hermann Zapf a travaillé à finaliser l’alphabet pan-nigérian visant à fédérer 400 langues.
  • Le logo d’Estienne – Six ateliers graphiques ont été selectionnés pour participer à un concours. Le projet d’André Baldinger et de Toan Vu-Huu a été retenu à l’unanimité du jury. Étude de cette reflexion.
  • Plainte de la typographie – Nicolas Taffin : « Les livres peuvent-ils être imprimés comme il convient si l’imprimeur n’a aucun commerce avec les Muses ? ». En 1569, Henry Estienne pose cette question sous la forme d’une « plainte de la typographie » contre certains imprimeurs sans lettres qui ont causé le mépris où elle est tombée. Il nous rappelle que la technique n’est rien sans la sagesse.
  • La création d’un atelier typographique – Frédéric Tachot.
    Avec le développement rapide de l’informatique on a tout simplement omis de transmettre l’essentiel : ce qui faisait qu’un texte ou une illustration soit lisible ou non.
    L’association Format typographique, dont l’atelier est devenu européen, veut maintenir les connaissances humaines dans l’art de la mise en page. Permettre à des créateurs de bénéficier des particularités du plomb et développer une méthode originale : la typothérapie auprès d’un public scolaire.
    Frédéric Tachot, président et fondateur de l’association, nous explique le parcours évolutif de cet atelier dans le cadre de la sauvegarde du patrimoine et des savoirs-faire vivants, orienté vers les jeunes générations et la création.
  • Neuf signes et un zéro – Pierre Duplan