Vous avez dit typographie ?

Vous avez dit typographie ?

nouvelle édition

vous-avez-dit-typographie

Pour le troisième volet de ses Chroniques typographiques illustrées, ouvrage au format de poche, Roger Chatelain a choisi une reliure insolite. En effet, les deux pages « en regard » se lisent de haut en bas et le livre se feuillette de bas en haut… Un déroulement qui ne déstabilisera pas certains utilisateurs de tablettes électroniques !

 

Quant aux textes, assortis de nombreuses illustrations, ils se profilent dans une ligne faisant la part belle aux caractères d’imprimerie, aux règles typographiques, aux us et coutumes de l’ère du plomb, sans omettre les anecdotes liées, notamment, à de capricieuses coquilles. « Enrichir la mémoire de nos métiers », tel est l’objectif visé par l’éditeur, Jean-Samuel Grand, typographe de formation. Parallèlement, l’auteur n’en garde pas moins un œil ouvert sur l’évolution des professions liées à la communication écrite, désormais assujetties au numérique.

 

Dans sa préface, Alan Marshall, directeur du Musée de l’imprimerie et de la communication graphique, à Lyon, a posé les différents jalons des vingt-six épisodes : « Dans ses brèves de marbre dont il a le secret, Roger Chatelain nous parle de la lettre d’imprimerie, de la mise en pages, de l’imprimerie et de l’édition, mais aussi de la calligraphie, du langage, de la communication, de la politique, voire de l’histoire sociale. J’allais dire qu’il les évoque pêle-mêle, mais ce serait injuste, car il y a beaucoup de méthode dans son choix des sujets et dans le rapprochement, parfois surprenant, des thèmes. Avec une science consommée, il nous parle aussi facilement du Grec du Roi que de la typographie post-Macintosh californienne ou de la tradition anarchiste des correcteurs. Il évoque le passé avec la même érudition et la passion qui l’animent quand il évoque le présent, voire le futur des métiers graphiques. »

 

La composition en caractères Syntax n’est pas innocente…. Rappelons que cette police, éditée par la Fonderie Stempel en 1968 (revisitée avant l’an deux mille sous la houlette de Linotype) avait pour concepteur Hans Eduard Meier. Typographe exemplaire, ami de l’auteur, il est décédé en avril dernier, âgé de 92 ans. C’est aussi un hommage qui lui est rendu.

Pour ce qui concerne l’avenir du livre, c’est-à-dire de la communication imprimée, on se perd en conjectures… Toutefois, à voir l’attitude des nouvelles générations, leur enthousiasme ; à mesurer leurs compétences, leur habileté à utiliser les nouveaux moyens mis à disposition, toujours plus performants, on ne peut s’empêcher d’envisager le déclin du livre papier. Cela malgré la prolifération actuelle. Mais c’est un vaste débat (que le livre en question amorce judicieusement) !

 

Vous avez dit typographie ? Un ouvrage de 160 pages, au format de 110 x 160 mm, imprimé en quadrichromie, relié au fil. Collection Son mot à dire.

www.arci.ch/ouvrages/vous-avez-dit-typographie.html

Editions Ouverture
boîte postale 13, CH
1052 Le Mont-sur-Lausanne.
ouverture@bluewin.ch
www.editionsouverture.ch
 
Diffusion en France :
Edition Olivetan
boîte postale 4464, F
69241 Lyon. Cedex 04.
olivetan@wanadoo.fr