Numéro 52

52

Spécial Rencontres de Lure

Transposer l’esprit des Rencontres de Lure, dans une formule éditoriale autour de sept thèmes fondateurs, qui appellent quarante et un textes courts, tissés en lien les uns avec les autres, un projet collaboratif réalisé par quatorze participants des Rencontres. De quoi parle-t-on, depuis soixante ans, aux Rencontres internationales de Lure ? Des évolutions du langage et plus particulièrement, de l’écriture et de ses formes (typographiques, littéraires, visuelles ou numériques). Plus de 1 200 créateurs et chercheurs sont venus partager leurs expériences avec plus de 5 000 participants ! Un jour peut-être, des courageux écriront cette histoire hors du commun. Pour ce numéro spécial, nous avons fait le choix de raconter une autre histoire, celle des temps futurs. Sept thèmes qui sont les grands desseins des Rencontres de Lure : partager les cultures, réapprendre à lire, révéler les processus de création, transmettre les expériences, s’engager dans le mouvement, se ressourcer, croiser les disciplines. Olivier Nineuil. Les 7 thèmes, grands desseins des Rencontres

  • « Miroir des hommes » « L’écriture, miroir des hommes et des sociétés » disait Ladislas Mandel. Aller vers l’autre, à sa rencontre. Comprendre ses rituels, son art, sa culture. S’enrichir de nos différences respectives, voilà pourquoi à Lure, il s’agit de partager les cultures.
  • Façons de lire « Si on avait le temps, si on pouvait faire lire un livre comme on fait regarder un paysage » disait Jean Giono. Le ciel, la trajectoire d’un oiseau, les saisons. Le champ de la lecture va bien au-delà du signe graphique, voilà pourquoi à Lure, il s’agit de réapprendre à lire.
  • Un métier de caractères « Vous réussirez parce que vous parlez métier », disait Jean Giono. Les maîtres et les débutants partagent le repas et les idées, écrivent et dessinent sur la même nappe de papier. Conforter la démarche de chacun, voilà pourquoi à Lure, il s’agit de révéler les processus de création.
  • Lieu commun Partager les ficelles du métier. Les masterclass champêtres de Lure forment à la gravure, la calligraphie, la programmation, le dessin de caractères, etc. Renouveler des savoirfaire précieux, voilà pourquoi à Lure, il s’agit de transmettre les expériences.
  • Hyper — liens Se replacer au coeur de l’évolution. Du plomb au numérique, de l’encre à la lumière, de la feuille de papier à l’écran tactile, les technologies virevoltent et les tendances passent. Garder le cap sur l’enjeu humain et l’enjeu social, voilà pourquoi à Lure, il s’agit de s’engager dans le mouvement.
  • Les doigts pleins d’encre Retrouver le souffle, le geste, la matière. « La lettre est un être vivant, une création continue ; elle est l’effort constant de l’esprit humain pour s’incarner » disait Vox. Il est nécessaire, parfois, de se libérer des écrans, pour retrouver ses points d’appui, voilà pourquoi à Lure, il s’agit de se ressourcer.
  • Mais enfin à quoi ça rime ? Être à la pointe de la recherche. « Chacun est porteur d’un fil, mais il faut se croiser pour que naisse le tissu », dit le proverbe. Rapprocher des domaines éloignés, pour les enrichir. Les Rencontres de Lure s’engagent au plus haut niveau, dans l’enseignement et la recherche. Être visionnaire, voilà pourquoi à Lure, il s’agit de croiser les disciplines.