Numéro 42

42

  • Roger Druet – L’allégresse de l’écriture.
    L’auteur nous décrit la poésie de « la belle écriture », une harmonie entre le caractère et le support, pour le plaisir de l’œil.
  • L’alphabet pan-nigérian – Franck Adebiaye nous décrit comment Hermann Zapf a travaillé à finaliser l’alphabet pan-nigérian visant à fédérer 400 langues.
  • Le logo d’Estienne – Six ateliers graphiques ont été selectionnés pour participer à un concours. Le projet d’André Baldinger et de Toan Vu-Huu a été retenu à l’unanimité du jury. Étude de cette reflexion.
  • Plainte de la typographie – Nicolas Taffin : « Les livres peuvent-ils être imprimés comme il convient si l’imprimeur n’a aucun commerce avec les Muses ? ». En 1569, Henry Estienne pose cette question sous la forme d’une « plainte de la typographie » contre certains imprimeurs sans lettres qui ont causé le mépris où elle est tombée. Il nous rappelle que la technique n’est rien sans la sagesse.
  • La création d’un atelier typographique – Frédéric Tachot.
    Avec le développement rapide de l’informatique on a tout simplement omis de transmettre l’essentiel : ce qui faisait qu’un texte ou une illustration soit lisible ou non.
    L’association Format typographique, dont l’atelier est devenu européen, veut maintenir les connaissances humaines dans l’art de la mise en page. Permettre à des créateurs de bénéficier des particularités du plomb et développer une méthode originale : la typothérapie auprès d’un public scolaire.
    Frédéric Tachot, président et fondateur de l’association, nous explique le parcours évolutif de cet atelier dans le cadre de la sauvegarde du patrimoine et des savoirs-faire vivants, orienté vers les jeunes générations et la création.
  • Neuf signes et un zéro – Pierre Duplan