Les caractères typographiques latins et non-latins

Ces dernières années sont marquées par un renouveau de l’intérêt pour les caractères dits « non-latins » (grec, cyrillique, arabe, devanagari, arménien…) et la création de familles de caractères multi-scriptes.
Comment aborder le dessin de caractères d’une langue qui n’est pas la nôtre? Comment harmoniser le dessin de deux systèmes d’écriture distincts? Cela est-il seulement possible?
Nous tenterons d’initier une réflexion théorique et pratique sur la création de caractères non-latins, et de montrer au travers de quelques projets concrets pourquoi les enjeux culturels, linguistiques et graphiques sont aussi intimement liés.
Jonathan Perez / typographies.fr

Jeudi 10 mai 2011 à 18 heures
École Estienne,
18, boulevard Auguste-Blanqui
75013 Paris