D’Ordinaires

Une exposition de David Poullard
Galerie de l’Ésad, 17 mars-14 avril 2015
Deux ordinaires se rencontrent, se frottent, s’additionnent. L’un extrait des entrailles du métro parisien – lettrages en carrelage des noms de stations – qui donnera peu à peu forme typographiques; l’autre puisé dans la parole quotidienne, dans ces petits morceaux de langue qui se plaisent à occuper nos bouches. En résulte des productions, dispositifs de relecture du banal, du simple, du proche.
Des Tentatives d’étirement du français figé conviant le lecteur, re-lecteur, à s’étonner de ce qu’il pensait connaître.
David Poullard est dessinateur de caractères typographiques, graphiste et enseignant. Son champ d’investigation est l’interrogation du quotidien, et plus spécifiquement l’étude des écritures exposées et des pratiques sociales qui les génèrent. Il dessine à partir de 1999 la série des Ordinaires, caractères typographiques inspirés des noms de stations en carrelage présentes dans le réseau métropolitain parisien. En compagnie de Florence Inoué puis de Guillaume Rannou, il développe depuis 2001 des projets destinés à questionner nos habitudes langagières, à fouiller les ressorts de notre oralité. Il mène actuellement une recherche : « Ces lettres dans lesquelles on circule », tentative d’interrogation de notre environnement scriptural.
Conférence mardi 17 mars, 17h30, salle de dessin, suivi du vernissage de l’exposition à 18h30.